Poésies complètes

By Émile Nelligan

Émile Nelligan (1879-1941) est reconnu comme l’un des plus grands poètes lyriques du Québec. Interrompue précocement, son œuvre connaît une popularité sans faille qui se renouvelle d’une génération à l’autre ; on peut l. a. lire ici au complet, d’après los angeles model établie dans los angeles grande édition critique publiée chez Fides en 1991 par Réjean Robidoux et Paul Wyczynski.

Show description

Quick preview of Poésies complètes PDF

Show sample text content

Jésus ne descend plus pour nous, Nous avons trop european de joujoux. Mais c’est mainte affre nouveau-née Dans l’infernale cheminée. Nous avons tant de désespoir Que notre sabot en est noir. Les meurt-de-faim et les artistes N’ont pour tout bien que leurs cœurs tristes. L’ultimo Angelo del Correggio Pour Madame W. Hately Les yeux hagards, l. a. joue pâlie, Mais le cœur ferme et sans remorse, Dans sa mansarde d’Italie Le divin Corrège expirait. Autour de l’atroce grabat, l. a. bonne famille du maître Cherche un peu de sa vie à mettre Dans son cœur à peine qui bat.

Et je t’évoque, ô bien-aimée! Épris de mystiques attraits: l. a. chapelle imagine les features De ton âme qu’elle a humée. Ton corps fleurit dans l’autel seul, Et los angeles nef triste est le linceul De gloire qui te vêt entière; Et dans le vitrail, tes grands yeux M’illuminent ce cimetière De doux cierges mystérieux. Chapelle dans les bois Nous étions là deux enfants blêmes Devant les grands autels à franges, Où Sainte Marie et ses anges Riaient parmi les chrysanthèmes. Le soir poudrait dans los angeles nef vide; Et son rayon à flèche jaune, Dans sa rigidité d’icône Effleurait le grand Saint livide.

R. et P. W. août 1992 PREMIERS POÈMES C’était l’automne… et les feuilles tombaient toujours L’ANGÉLUS sonnait, et l’enfant sur sa couche de douleur souffrait d’atroces maux; il avait à peine quinze ans, et les froids autans contribuaient beaucoup à empirer son mal. Mais pourtant sa mère qui se lamentait au pied du lit, l’attristait encore plus profondément et augmentait en quelque sorte sa douleur. Soudain, joignant ses mains pâles en une céleste supplication, et portant sur le crucifix noir de los angeles chambre ses yeux presque éteints, il healthy une humble et douce prière qui monta vers Dieu comme un parfum langoureux.

Quelle est cette tâche sévère Que Jésus si précoce apprit? Posait-il donc en son esprit Les bases d’un futur Calvaire? Les Petits Oiseaux Puisque Rusbrock m’enseigne À moi, dont le cœur saigne Sur tout ce qui se baigne Dans le malheur, À vous aimer, j’élève Ma pensée à ce rêve: De vous faire une grève Avec mon cœur. Là donc, oiseaux sauvages, Contre tous les ravages, Vous aurez vos rivages Et vos abris: Colombes, hirondelles, Entre mes mains fidèles, Oiseaux aux clairs coups d’ailes, Ô colibris!

II. Wyczynski, Paul, 1921-2008. III. Titre. PS8477. E4A17 2012 C841’. four C2012-940816-6 PS9477. E4A17 2012 Dépôt légal: 2e trimestre 2012 Bibliothèque nationale du Québec © Éditions Fides, 1991 los angeles maison d’édition reconnaît l’aide financière du Gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour ses activités d’édition. l. a. maison d’édition remercie de leur soutien financier le Conseil des Arts du Canada et l. a. Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).

Download PDF sample

Rated 4.54 of 5 – based on 17 votes